0

ARISTIDE N°8

CHF22.00

Revue collective de dessin – Numéro spécial bande dessinée
76 pages imprimées en offset au Cric, imprimerie coopérative à Marly – Suisse
sur papier 100% recyclé, certifié FSC et Ange bleu

ARISTIDE N°8 présente le travail de huit artistes sur le thème VIOLENCES

AVEC : SIMON BEURET, ANAÏS BLOCH, YANNIS LA MACCHIA, MAURANE MAZARS, DELPHINE PANIQUE, ISABELLE PRALONG, NICOLAS ROBEL, AURÉLIE WILMET

La violence. Ici, en Europe occidentale. Violence urbaine ou actes terroristes nous viennent rapidement à l’esprit. Car les conflits entre États ont eux disparu. Ce faisant, une seconde et une troisième génération n’ayant pas connu les affres de la guerre ont vu le jour – du jamais vu dans l’histoire des civilisations. La mort a pris un tout autre sens ici. Elle ne peuple plus nos familles, dont un frère, une mère, un enfant n’est plus, fauché.e par l’aveuglante folie des conflits humains.
Serait-ce ce répit ayant permis ce long et riche développement des droits Humains ? Ces droits défendus par une partie de la population et qui rejettent le patriarcat, prônent l’émancipation des orientations sexuelles et condamnent toute forme d’harcèlement ?
En parallèle de la disparition des conflits, notre violence envers ce qu’ici nous nommons nature n’a jamais été telle. Notre consommation engendre violence et servitude à travers le monde.
Alors, que signifie la violence ici, en Europe occidentale ? Si loin et si proche d’un conflit armé. Parfois outré.es pour une gifle, puis atones face au tombeau méditerranéen. Quelle résistance opposeront nos acquis sociaux et nos valeurs humanistes lorsque la terre s’embrasera à nouveau ?
Texte : Antón de Macedo


Soutiens : Fondation Art En Jeu, Fondation Jan Michalski pour l’écriture et la littérature, Le Cric Print+Edition

Printemps 2024
ISBN : 978-2-9701697-2-7